Mentions sur le cannabis dans la Sainte Bible, Vrai ou faux ?

Temps de lecture 10 minutes
Image de Dieu offrant un plant de cannabis à un disciple malade
Image de Dieu offrant un plant de cannabis à un disciple malade

 

 

Dans cette vie, vous pouvez décider de quel côté voir les choses … Vous pouvez le voir tout blanc ou tout noir, le verre à moitié plein ou à moitié vide, et même interpréter les signaux à votre guise. Ce qui est clair, c’est que le cannabis est l’une de ces choses qui a des adeptes qui pensent que c’est bon ou mauvais … Et quoi de mieux pour résoudre ces doutes sur le bien et le mal que la Bible. Ou peut-être trouverons-nous plus de questions que de réponses, je ne sais pas, mais dans cet article nous allons examiner les possibles références au cannabis dans la Bible.

 

 

⭐ Questions qui ne peuvent être niées

 

L’usage du cannabis dans l’Ancien Testament devient moins surprenant si l’on considère que cette plante a été populaire à un moment donné avec toutes les cultures qui ont découvert ses propriétés enivrantes.

Le chanvre a été fumé et ingéré sous divers noms (haschich, charas, bhang, ganja, kif, marijuana) dans les pays de l’Est, en Afrique et dans la région des Caraïbes à des fins de loisirs, de plaisir, de guérison et de rituel. Ils ont été des sacrements importants pour des groupes aussi divers que les brahmanes indiens, divers ordres de soufis, les autochtones africains, les anciens Scythes et les rastafariens jamaïcains. “(Grof 1984)

Notant l’ utilisation religieuse répandue du chanvre dans tout l’ancien Moyen-Orient, Parmi les Babyloniens, les Assyriens, les Scythes et les Hébreux, ainsi que la propagation précoce de leur utilisation cultuelle en Europe du Nord, en Asie sibérienne, en Chine, en Inde, en Asie mineure et en Asie du Sud-Est, le célèbre anthropologue Weston La Barre a suggéré que «le cannabis faisait partie d’un complexe religieux-chamanique d’au moins l’ère mésolithique, parallèlement à un usage chamanique tout aussi ancien du soma …»  (La Barre 1980)

* image d'un passage biblique pouvant faire référence au cannabis *
* image d’un passage biblique pouvant faire référence au cannabis *

 

 

Achatez AK47 Auto Pev Graines

Achatez AK47 Auto Pev Graines

⛳ Des recherches d’inspiration divine

 

Chris Bennet, un travailleur canadien, un jour au milieu des années 1990 alors qu’il fumait un joint, a affirmé avoir eu une expérience «mystique». Suite à cet événement, des doutes ont surgi sur la nature du cannabis et son rapport à la religion.

Il a commencé une recherche ardue sur le cannabis et les expériences mystiques et a fini par écrire un livre sans aucune formation académique intitulé: “L’or vert, l’arbre de vie“.

Son travail a été reconnu dans de nombreux pays pour sa qualité en recherche, et a eu à la fois des adeptes et des détracteurs, et cette question suscite toujours la controverse.

En Espagne, nous avons également notre propre «Chris Bennet» privé: Iñigo Montoya de Guzmán avec son livre «La Bible et le Cannabis». Iñigo Montoya nous raconte ses recherches sur l’Ancien et le Nouveau Testament, dans une lecture divertissante et amusante, ainsi qu’informative.

Ce professeur d’université a passé beaucoup de temps à consulter des ouvrages sur la Bible, pour y trouver un lien avec le cannabis. L’enseignant ne fait pas semblant de démontrer des faits, mais suggère plutôt et souligne à leur sujet. Le résultat est un livre passionnant, où nous découvrirons des découvertes curieuses, certaines difficiles à prouver mais qui s’avèrent être plus que suggestives …

 

 

✨ Connexions trouvées depuis longtemps

 

Il faut dire qu’une des pionnières dans la recherche d’un lien significatif entre Dieu et le cannabis était Sula Bennet, diplômée en anthropologie en 1935 de l’Université de Varsovie, quelques années plus tard en 1944, elle a obtenu son doctorat de l’Université de Columbia.

L’anthropologue, en 1936, lors d’un séminaire à Varsovie, a fait connaître pour la première fois sa théorie selon laquelle “calamus” dans la Bible était “chanvre”. Selon le Dr Bennet, dans les textes originaux de l’Ancien Testament, il y a des références au cannabis, selon elle dans l’encens des célébrations religieuses.

Des recherches d'inspiration divine
Des recherches d’inspiration divine*

 

 

Achatez Blueberry Pev Graines

Achatez C99 CBD Pev Graines

🚀 Des traductions qui conduisent à des malentendus

 

Il a également documenté sa traduction araméenne de l’Ancien Testament, où le chanvre est appelé Kaneh bosm, ou en hébreu ancien Kannabos ou Kannabus. Le mot Kaneh est utilisé seul ou lié au bosme en hébreu et signifie aromatique. Kan est la canne ou le chanvre et bosm signifie aromatique. En sanskrit, il est écrit comme canna, en arabe comme kannab, etc … Ce mot apparaît dans Exode 30:23, comme ingrédient de l’huile d’onction, dans Cantique des Cantiques 4:14, dans Esaïe 43:24 …

 

Mention dans le Exode 30:23:

«Prends des meilleurs aromates: 5 kilos de myrrhe, de celle qui coule d’elle-même; la moitié, soit 2 kilos et demi, de cinnamome aromatique; 2 kilos et demi de roseau aromatique; 5 kilos de casse, tout cela d’après la valeur étalon du sanctuaire, ainsi que 4 litres d’huile d’olive. Tu feras avec cela une huile pour l’onction sainte, un mélange de parfums préparé selon l’art du parfumeur. Ce sera l’huile pour l’onction sainte.

Avec cette huile, tu consacreras par onction la tente de la rencontre et l’arche du témoignage, la table et tous ses ustensiles, le chandelier et ses ustensiles, l’autel des parfums, l’autel des holocaustes et tous ses ustensiles ainsi que la cuve avec sa base. Tu consacreras ces objets et ils seront très saints. Tout ce qui les touchera sera saint.” (Bible 1976).

 

Dans la traduction grecque de l’Ancien Testament, ils l’ont traduit par canne ou canne à sucre, on pense qu’elle est mal traduite, car la canne ne sent rien, et elle n’était pas utilisée pour fabriquer des huiles, sinon pour la construction, donc les chercheurs ont qualifié le cannabis de canne à sucre.

 

 

✅ Une similitude vraiment surprenante

 

On dit que tout au long de l’histoire ces mots Kaneh et Bosm ont fini par s’unir pour former un seul mot, Kannabos ou Kannabus. Il faut dire que la similitude de ces mots avec celui de cannabis est assez évidente. En latin,est écrit calami ou calamus et la vérité est que cette plante existe en tant que telle, mais c’est une plante originaire des zones marécageuses, une plante très commune sans grande valeur, d’où l’on pense que c’était une erreur d’interprétation qui provient de la plus ancienne traduction grecque dans la Bible hébraïque.

Cela ne devrait vraiment pas nous surprendre que la marijuana soit apparue dans l’Ancien Testament, car dans de nombreuses religions et cultures, le cannabis a été très populaire à la fois pour son pouvoir médicinal et pour son pouvoir enivrant. Tant dans les pays de l’Est, qu’en Afrique ou dans les Caraïbes, à des fins récréatives et rituelles. Les recherches indiquent que les Israélites de l’Ancien Testament étaient entourés de peuples qui consommaient cette plante, tout comme les anciens Grecs.

Notre t-shirt Pevgrow "Weed of the Gods" (herbe des dieux)
Notre t-shirt Pevgrow “Weed of the Gods” (herbe des dieux)

 

 

🔥 Versets bibliques qui peuvent faire référence au cannabis

 

Genèse 1:12

“La terre fit germer de la verdure, chaque espèce d’herbe portant sa semence et chaque espèce d’arbre produisant du fruit, portant chacun sa semence. Dieu vit que c’était bon.”

 

Genèse 1: 29-31

“Et Dieu dit : Voici, je vous donne, pour vous en nourrir, toute plante portant sa semence partout sur la terre, et tous les arbres fruitiers portant leur semence. Je donne aussi à tout animal de la terre, aux oiseaux du ciel, à tout animal qui se meut à ras de terre, et à tout être vivant, toute plante verte pour qu’ils s’en nourrissent. Et ce fut ainsi. Dieu considéra tout ce qu’il avait créé : c’était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : ce fut le sixième jour.”

 

1 Pierre 5: 8

“Faites preuve de modération et soyez vigilants. Votre adversaire, le diable, rôde autour de vous comme un lion rugissant, qui cherche quelqu’un à dévorer.”

 

Éphésiens 5:18

“Ne vous enivrez pas de vin – cela vous conduirait à une vie de désordre – mais soyez remplis de l’Esprit ;”

 

1 Pierre 4: 1-6

“Ainsi donc, puisque Christ a souffert dans son corps, armez-vous aussi de la même pensée. En effet, celui qui a souffert dans son corps a rompu avec le péché afin de ne plus vivre, le temps qui lui reste à passer dans son corps, selon les passions humaines, mais selon la volonté de Dieu. C’est bien assez, en effet, d’avoir accompli dans le passé la volonté des païens, en vous adonnant à la débauche, aux passions mauvaises, à l’ivrognerie, aux orgies, aux beuveries et aux dérèglements associés aux cultes idolâtres. Maintenant ils trouvent étrange que vous ne vous précipitiez plus avec eux dans la même vie de débauche, et ils se répandent en calomnies sur vous. Ils en rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts…”

 

Tite 2: 1-8

“Toi, au contraire, parle selon ce qui est conforme à l’enseignement sain. Dis aux hommes âgés de faire preuve de modération, d’être respectables, réfléchis, et d’exercer une saine pratique de la foi, de l’amour et de la persévérance. Qu’il en soit de même des femmes âgées : qu’elles aient un comportement digne de Dieu ; qu’elles ne soient pas médisantes ni données à la boisson. Qu’elles s’attachent plutôt à enseigner le bien :  qu’elles apprennent aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants, à agir de manière réfléchie et pure, à assumer leurs tâches domestiques, à faire preuve de bonté et à être soumises à leur mari. Ainsi la Parole de Dieu ne sera pas discréditée. Recommande aussi aux jeunes gens d’agir de manière réfléchie. Sois toi-même en tout un modèle d’œuvres bonnes. Que ton enseignement soit fidèle et qu’il inspire le respect. Que ta prédication soit saine et inattaquable, afin que même nos adversaires soient couverts de honte, ne trouvant aucun mal à dire de nous…”

 

Psaume 104: 14-15

“Tu fais pousser l’herbe pour le bétail, et tu fais prospérer les plantes |cultivées par les hommes, afin qu’ils tirent de la terre |le pain pour se nourrir. Le vin réjouit le cœur de l’homme et fait resplendir son visage, |le rendant brillant plus que l’huile. Le pain restaure sa vigueur…”

 

1 Corinthiens 6: 19-20

“Ou bien encore, ignorez-vous que votre corps est le temple même du Saint-Esprit qui vous a été donné par Dieu et qui, maintenant, demeure en vous ? Vous ne vous appartenez donc pas à vous-mêmes. Car vous avez été rachetés à grand prix. Honorez donc Dieu dans votre corps.”

 

Romains 13: 13-14

“Vivons comme il convient en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans débauche ni immoralité, sans querelle ni jalousie. Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de satisfaire les désirs de l’homme livré à lui-même.”

 

Exode 30: 22-29

“Puis l’Eternel parla à Moïse en ces termes :  Procure-toi des aromates de première qualité : six kilogrammes de myrrhe fluide, la moitié, soit trois kilogrammes, de cinnamome aromatique, trois kilogrammes de cannelle, six kilogrammes de casse – selon l’unité de poids en vigueur au sanctuaire[c] et six litres d’huile d’olive.  Tu en feras une huile d’onction sainte, un baume odorant fabriqué par un parfumeur ; ce sera une huile sainte pour l’onction. Avec cette huile, tu oindras la tente de la Rencontre et le coffre de l’acte de l’alliance, la table avec tous ses ustensiles, le chandelier et ses accessoires, l’autel des parfums, l’autel des holocaustes et tous ses accessoires, ainsi que la cuve avec son socle. Tu les consacreras et ils seront éminemment saints. Tout ce qui les touchera sera saint…”

 

1 Timothée 4: 1-6

“Cependant, l’Esprit déclare clairement que, dans les derniers temps, plusieurs se détourneront de la foi parce qu’ils s’attacheront à des esprits trompeurs et à des enseignements inspirés par des démons. Ils seront séduits par l’hypocrisie de prédicateurs de mensonge dont la conscience est comme marquée au fer rouge. Ces gens-là interdiront le mariage, et exigeront que l’on s’abstienne de certains aliments, alors que Dieu a créé toutes choses pour que les croyants, ceux qui connaissent la vérité, en jouissent avec reconnaissance. En effet, tout ce que Dieu a créé est bon, rien n’est à rejeter, pourvu que l’on remercie Dieu en le prenant. 5 Car tout ce qu’il a créé est saint lorsqu’on l’utilise conformément à sa Parole et avec prière. Expose cela aux frères et sœurs, et tu seras un bon serviteur de Jésus-Christ, te nourrissant des paroles de la foi et du bon enseignement que tu as fidèlement suivi…”

 

Apocalypse 22: 1-2

“Finalement, l’ange me montra le fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui jaillissait du trône de Dieu et de l’Agneau. Au milieu de l’avenue de la ville, entre deux bras du fleuve, se trouve l’arbre de vie. Il produit douze récoltes, chaque mois il porte son fruit. Ses feuilles servent à guérir les peuples.”

 

Matthieu 15:11

“Ce qui rend un homme impur, ce n’est pas ce qui entre dans sa bouche, mais c’est ce qui en sort.”

 

Romains 14: 1-23

“Accueillez celui qui est mal affermi dans la foi, sans contester sans cesse ses opinions.  Ainsi la foi de l’un le conduit à manger de tout. L’autre, qui est mal affermi dans la foi, ne mange que des légumes. Que celui qui mange de tout ne méprise pas celui qui ne fait pas comme lui, et que celui qui ne mange pas de viande ne condamne pas celui qui en mange, car Dieu lui a fait bon accueil. Qui es-tu, toi, pour juger le serviteur d’un autre ? Qu’il tienne bon ou qu’il tombe, c’est l’affaire de son maître. Mais il tiendra bon car le Seigneur, son maître, a le pouvoir de le faire tenir. Pour celui-ci, tel jour a plus d’importance qu’un autre ; pour celui-là, ils sont tous égaux : à chacun d’avoir une pleine conviction en lui-même…”

 

Exode 30:23

“Procure-toi des aromates de première qualité : six kilogrammes de myrrhe fluide, la moitié, soit trois kilogrammes, de cinnamome aromatique, trois kilogrammes de cannelle.”

 

Genèse 1:29

“Et Dieu dit : Voici, je vous donne, pour vous en nourrir, toute plante portant sa semence partout sur la terre, et tous les arbres fruitiers portant leur semence.”

 

Hébreux 6: 7

“En effet, lorsqu’une terre arrosée par des pluies fréquentes produit des plantes utiles à ceux pour qui on la cultive, Dieu la bénit.”

 

Proverbes 31: 6-7

“Que l’on donne plutôt les boissons enivrantes à celui qui va périr, et du vin à qui a le cœur amer. Qu’il boive et qu’il oublie sa misère, qu’il ne se souvienne plus de son tourment !”

 

Ezéchiel 34:29

“Et je leur fournirai des plantations renommées, afin qu’elles ne soient plus dévorées par la famine dans le pays et qu’elles ne souffrent plus de l’opprobre des nations.”

 

Psaume 73: 7

“Leurs yeux sont pétillants |dans leur visage plein de graisse, les mauvais désirs de leur cœur |débordent sans mesure…”

 

Isaiah 43:24

“Tu n’as pas dépensé d’argent pour moi, pour du roseau aromatique, et tu ne m’as pas rassasié |de la graisse des sacrifices. Mais toi, tu m’as importuné par tes péchés, tu m’as lassé par tes forfaits !”

 

Song of Solomon 4:14

“Le nard et le safran |et la canne odorante, |le cinnamome, et toutes sortes |de plantes donnant de l’encens, l’aloès |et la myrrhe, avec les plus fins aromates…”

 

Exode 29:25

“Ensuite, tu les reprendras de leurs mains et les feras brûler sur l’autel au-dessus de l’holocauste, en sacrifice à l’odeur apaisante, consumé par le feu, pour l’Eternel.  Tu prendras la poitrine du bélier pour la consécration d’Aaron et tu l’offriras à l’Eternel avec le geste de présentation. Ce morceau te reviendra comme ta part.  Tu consacreras la poitrine qui aura été présentée à l’Eternel et le gigot provenant du bélier d’investiture pour Aaron et pour ses fils. Cette contribution des Israélites appartiendra à Aaron et à ses fils selon une ordonnance en vigueur à perpétuité, car c’est un prélèvement sur les offrandes des Israélites, sur leurs sacrifices de communion pour l’Eternel.  Les vêtements sacrés d’Aaron reviendront après lui à ses descendants, qui les porteront lorsqu’on leur conférera l’onction pour les investir de leur charge…”

 

 

🎯 Conclusion

 

Comme je l’ai dit au début, cette lecture vous a peut-être laissé plus de questions que de réponses … Moi en particulier! On a toujours su que Jésus-Christ possédait un pouvoir de guérison, faisait voir les aveugles, faisait parler les muets … Il y a des textes bibliques qui le prouvent, mais que se passerait-il si Jésus-Christ ne guérissait pas seulement avec l’aide divine? Et si, en tant qu’enfant de Dieu, il avait la connaissance de quelles herbes médicinales peuvent soulager les maux? Pour vous dire au revoir, je vous laisse quelques écrits à ce sujet qui vous invitent à réfléchir.

 

Jésus parcourait toute la Galilée, il enseignait dans les synagogues, proclamait la bonne nouvelle du royaume[a] des cieux et guérissait les gens de toutes maladies et de toutes infirmités. 24 Bientôt, on entendit parler de lui dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui étaient atteints de diverses maladies et souffraient de divers maux : ceux qui étaient sous l’emprise de démons ainsi que des épileptiques[b] et des paralysés, et il les guérit tous”(Matthieu 4:23-24)

Jésus partit de cette région et retourna au bord du lac de Galilée. Il monta sur une colline où il s’assit.  Des foules nombreuses vinrent auprès de lui et, avec elles, des paralysés, des aveugles, des sourds-muets, des estropiés et beaucoup d’autres malades. On les amena aux pieds de Jésus, et il les guérit. La foule s’émerveillait de voir les sourds-muets parler, les estropiés reprendre l’usage de leurs membres, les paralysés marcher, les aveugles recouvrer la vue, et tous se mirent à chanter la gloire du Dieu d’Israël.. ” (Matthieu 15: 29-31)

[Total : 1   Moyenne : 5/5]
Fran Quesada Moya
Fran Quesada Moya
Rédacteur de Pevgrow, activiste et fanatique du cannabis dans tous ses domaines, en particulier la sélection et le développement de nouvelles variétés.
Voir plus de posts

Laisser un commentaire