Cannabis Médicale

Dans cette section, vous pourrez connaître de première main des informations véridiques et vérifiées de tout ce qui concerne la cannabis médicale au niveau médicinal.

Mais tout d'abord, cherchez-vous à acheter de la marijuana médicale? Laissez moi vous dire que vous pourrez bientôt obtenir sur notre site web de la marijuana médicale, oui, vous avez bien lu, vous pourrez acheter des bourgeons de chanvre avec un contenu élevé en cannabidiol (CBD).

Bien sûr, sa vente est totalement légale en Espagne, en Europe et dans la plupart des pays car son contenu en THC est inférieur à 0,2% et il n'est pas psychoactif. Son effet a des avantages apaisants et relaxants.

Mais faisons face à cela, la science avance dans ce domaine à un rythme imparable, de plus en plus d'études appuient l'utilisation de la marijuana médicale pour ses multiples bénéfices dans des maladies telles que:
  • Cancer, la marijuana parvient à augmenter l'appétit et à réduire les symptômes du taxol dans les traitements de la chimiothérapie. (prouvé scientifiquement)
  • La maladie de Parkinson, en moins de 30 minutes après l'inhalation de la marijuana, la saisie des muscles et le tremblement agaçant sont considérablement réduits. (prouvé scientifiquement)
  • Epilepsie, les médecins spécialisés dans cette maladie ont constaté qu'avec certains patients, la marijuana a réduit le nombre d'attaques et les crises ont été plus contrôlées. (la science poursuit sa recherche)
  • Anxiété, il existe des preuves cliniques (essais sur les animaux) qu´une faible dose de marijuana réduit les comportements anxieux et augmente les réponses antidépresseurs par le système endocannabinoïde.


Il convient de noter que la marijuana utilisée pour traiter l'anxiété ou la dépression primaire doit être considérée avec prudence, il n'est pas conseillé d'utiliser par des personnes ayant des antécédents de troubles psychotiques. (les recherches continuent)

  • La maladie d'Alzheimer, la marijuana offre un grand espoir en ce qui concerne le traitement de cette maladie, il a été montré qu'elle empêchait le développement de symptômes de cette maladie.


D'une part, elle réduit l'agrégation des plaques peptiques bêta-amyloïdes, un indicateur avancé de la maladie d'Alzheimer, et diminue la phosphorylation des protéines Tau, un autre indicateur biologique de cette affection.

Elle agit également comme protecteur des neurones puisque les cannabinoïdes sont neuroprotecteurs. (Prouvé scientifiquement)

  • L'insomnie, dans ce cas, les études scientifiques nous disent qu'une utilisation ponctuelle du cannabis peut aider à lutter contre l'insomnie et à dormir profondément, mais un abus prolongé au fil du temps pourrait avoir des conséquences négatives sur les processus du sommeil. (Prouvé scientifiquement)
  • L'arthrose, bien que jusqu'à présent, aucune étude clinique concluante n'a été menée sur le cannabis pour le traitement de l'arthrose. Cependant, il existe des utilisateurs de marijuana qui souffrent de cette maladie que ont ressenti un soulagement de la douleur après avoir consommé du cannabis vaporisé. Il est important de noter que le Canada permet l'utilisation de la marijuana pour les patients qui souffrent de douleurs sévères associées à une arthrite sévère et qui ne peuvent l'atténuer avec des traitements traditionnels. (les recherches continuent)
  • Autisme, il existe encore peu d'études qui peuvent confirmer le lien direct entre la marijuana et le soulagement de la douleur et de l'inflammation aiguë qui provoque parfois cette maladie. Il existe des témoignages documentés de parents ayant des enfants autistes qui utilisent du cannabis et ont trouvé une alternative moins invasive que la médecine conventionnelle, mais pour le moment, il faut être prudent.
  • Le glaucome, bien qu'il y ait des études depuis plus d'un demi-siècle qui semblent indiquer que la marijuana a contribué à diminuer la pression intraoculaire, des études plus récentes indiquent qu'elle ne serait pas recommandée pour traiter le glaucome car ne semble pas avoir un effet prolongé.
  • Fibromyalgie, des études récentes ont vu l'utilisation de la marijuana médicale pour contrôler les effets de la fibromyalgie.Grâce aux cannabinoïdes, il existe un grand soulagement de la douleur, ce qui permet d'atténuer les symptômes de cette maladie dégénérative.
  • La sclérose en plaques, il est scientifiquement prouvé que le cannabis est capable de ralentir le développement et d'atténuer les effets de cette maladie, il existe même un médicament qui est le Sativex, vendu dans les pharmacies qui a les mêmes principes actifs que la marijuana.
  • Pour les chiens, des cas ont été documentés où les chiens ont été traités avec de l'huile de marijuana dans leurs dernières semaines de vie et semblent améliorer la qualité de vie des animaux, il n'y a pas d'études concluantes, donc je ne peux pas dire qu'il a été scientifiquement prouvé que la marijuana médicale est recommandée pour soulager la douleur chez les animaux de compagnie.
  • Diabète, des études récentes suggèrent qu'il existe une corrélation entre l'utilisation du Cannabis et la régulation des sucres sanguins, il semble que les utilisateurs de cannabis à jeun ont moins de taux d'insuline que ceux qui n'utilisent pas de cannabis médical.


La recherche reste ouverte, il est encore tôt pour trouver un médicament dans la pharmacie à base de marijuana pour le traitement du diabète. Il est toujours conseillé de consulter votre médecin généraliste avant de commencer à utiliser la marijuana médicale pour traiter le diabète.

  • Les migraines, selon une étude récente, les patients atteints de céphalée chronique ont réduit de moitié leurs migraines lorsqu'ils utilisaient de la marijuana comme médicament. (prouvé scientifiquement)
  • Asthme, la marijuana est un bronchodilatateur puissant, ce qui la rend particulièrement adaptée aux traitements contre l'asthme.


C'est toujours mieux et dans le cas de cette maladie encore plus, d´utiliser la marijuana avec vaporisateur, la vapeur est beaucoup moins invasive dans les poumons que la combustion de la matière végétale.

  • Dépression. La marijuana pour traiter la dépression n'est pas recommandée, même si les fonctions des endocannabinoïdes sont celles de la régulation de l'humeur, il existe des études contradictoires sur l'utilisation de la marijuana par les personnes déprimées, il n'est pas clair qu'elle puisse bénéficier ou nuire, il n'est donc pas judicieux de consommer du cannabis pour traiter cette pathologie en ce moment.


Voulez-vous élaborer votre propre marijuana médicale?



Vous pouvez le faire de différentes façons:

  • En huile, si vous faites votre huile de marijuana, vous pouvez prendre vos gouttes via sublingüal, nous vous montrons ici comment la préparer.
  • En infusion, la manière la plus simple et facile, vous pouvez faire votre infusion avec des feuilles ou avec des bourgeons comme s´il s´agissait d´un thé mais avec du lait entier. Il est important que le lait ait de la crème afin que les cannabinoïdes se dissolvent correctement.
  • Extrait de marijuana médicale, il existe de nombreux types d'extractions de marijuana médicale, l'avantage est sa haute pureté dans les terpènes et la concentration élevée de cannabinoïdes, une bouffée de ces résines suffit à vous laisser ko. Vous voulez en savoir plus…
  • Vaporisée, avec un vaporisateur est l'option la plus recommandée, vous pouvez trouver tous les prix, tailles et avantages.


Lors de l'inhalation de l'herbe sans combustion, consommer la marijuana devient le processus moins invasif que si fumée.

Vous pouvez toujours obtenir votre propre marijuana médicale en la cultivant vous-même. Pour cela, je vous recommande d'acquérir des variétés de cannabis contenant des niveaux élevés de CBD et des rapports de THC et CBD entre 1: 1 et 1: 2.

Qu’est-ce pevgrow.com
PEV Grow est née en 2009, une entreprise située à Valence, une ville côtière dans l'est de l'Espagne. après 1 an de travail acharné pour donner des conseils sur l'utilisation connue de graines de cannabis. Nous expédions les graines partout dans le monde...