Black FridayBLACK FRIDAY! Des réductions jusqu'à 40%Black Friday

Revégétalisation des plantes de cannabis

Temps de lecture 4 minutes
Signe de l'infini rempli de plants de cannabis
Signe de l’infini rempli de plants de cannabis

 

Dans l’article suivant, nous allons apprendre en quoi consistent les différentes techniques de revégétalisation des plantes de cannabis.

Le cannabis est une plante qui évolue par cycles d’un an et pendant ce temps, elle traverse toutes les étapes de sa vie. Tout d’abord, le processus de germination se produit, puis la phase de croissance qui est suivie de la floraison et, enfin, l’heure prévue de la récolte arrive.

Après la récolte, cette plante perd les propriétés et la génétique dont nous bénéficions habituellement, bien qu’il y ait une exception: lorsqu’il est possible de prélever des boutures en pleine phase de croissance.

Mais est-il possible de récupérer ces boutures si la plante est déjà passée en phase de floraison et que le cultivateur l’a ratée? Grâce à la revégétalisation ou à la régénération, cela peut arriver et en fait, c’est une pratique assez courante pour plusieurs raisons.

Cela semble intéressant, voulez-vous en savoir plus? Continuez à lire:

 

 

⭐ Dans quels cas la revégétalisation est-elle possible?

 

Les cultivateurs ont tendance à rechercher une production optimale en évitant le stress sur la plante avec des changements de phase inattendus. Alors, savez-vous pourquoi certains cultivateurs de cannabis veulent que les plantes en pleine floraison repoussent?

Á vrai dire les producteurs qui plantent régulièrement des graines de cannabis prennent généralement des boutures pendant la phase de croissance, de cette manière, ils peuvent faire une sélection minutieuse et maintenir les phénotypes qui les intéressent le plus. Autrement dit, comment ils maintiennent leur génétique et ont la possibilité de les cultiver à nouveau.

Dans ce processus, il peut avoir des circonstances défavorables telles que des problèmes d’espace, un manque de temps ou une simple erreur, qui conduit à passer la phase de croissance sans faire de boutures. La solution pour conserver une certaine génétique qui est intéressante pour le producteur, sera d’aller en revégétalisation pour la maintenir en croissance et de là prendre les boutures nécessaires.

Si ce qui s’est passé est un problème de photopériode dans un espace de culture de plante mère, la revégétalisation peut aussi être le remède parfait. Cela se produit lorsque certaines plantes de génétique plus sensible fleurissent plus rapidement si les heures de lumière du jour sont réduites, ce qui entraîne éventuellement un problème de photopériode lorsque leurs plantes mères passent à la floraison.

Pour effectuer une revégétalisation appropriée, il existe différentes techniques telles que la prise de boutures de plantes à fleurs ou la revégétalisation au moment de la récolte.

Image avec une culture de cannabis
Image avec une culture de cannabis

 

 

Achatez E-liquids ARAE

Achatez Graines PEV

⛳ Techniques pour une bonne revégétalisation

 

*Revégétalisation au moment de la récolte

C’est la méthode la plus répandue et aussi la plus utilisée lors d’une revégétalisation. Pour appliquer cette technique, il faut attendre le moment de la récolte et ne couper que les branches dont les bourgeons seront extraits, tout en conservant la plante avec ses feuilles et quelques pousses saines.

Après cela,est placée la plante dans un espace de croissance avec une photopériode de 18h de lumière et 6h d’obscurité. À ce stade, doit être pris en compte le changement de nutriments qui sera apporté à la plante et il est pratique d’appliquer des engrais pour sa croissance. Il est également intéressant de transplanter la plante dans un pot plus grand et d’ajouter une nouvelle terre pour favoriser la croissance des racines.

Au bout de quelques jours, la plante commencera à produire des feuilles aux formes un peu étranges, ce qui doit être ignoré dans cette première phase car des feuilles bien formées comme celles que nous avons l’habitude de voir apparaîtront plus tard.

Cette régénération est également utile pour vérifier la stabilité d’une variété particulière. Comme la manipulation à laquelle la plante est soumise génère un stress important, s’il s’agit d’une variété hermaphrodite, il est fort possible qu’elle présente cette caractéristique au cours du processus. Pour les breeders qui souhaitent faire de nouveaux croisements, ce sera une technique parfaite.

Image dans laquelle nous pouvons voir une récolte
Image dans laquelle nous pouvons voir une récolte

 

*Boutures de plantes avec fleurs

Il est également possible de prélever des boutures d’une plante à fleurs afin de préserver sa génétique. Vous avez peut-être entendu le terme en anglais : Monster Cropping. Si vous voulez exécuter cette technique de la bonne manière, l’idéal est d’éviter de laisser passer trop de temps. Les boutures doivent être prélevées entre la deuxième et la troisième semaine de la phase de floraison et dans les parties inférieures de la plante. De plus, toutes les pré-fleurs doivent être coupées pour encourager l’enracinement.

De la même manière qu’avec la technique précédente, des feuilles légèrement déformées sortiront d’abord, puis la croissance normale de la plante reprendra. Les boutures issues d’une plante à fleurs produisent un résultat beaucoup plus vigoureux que celles obtenues à partir de plantes en cours de croissance.

 

 

Combien de temps et combien de fois ?

 

Comme vous pouvez le deviner en connaissant les différentes techniques, l’ ensemble du processus de revégétalisation du cannabis peut prendre plusieurs semaines, généralement entre deux et quatre. Cela dépendra de la vigueur de la plante et vous pouvez toujours accélérer un peu le processus en utilisant un cycle de lumière 20/4.

D’autre part, se pose la question de savoir combien de fois la végétalisation peut être effectuée ou s’il est possible de la faire plus d’une fois sur les mêmes plantes. La vérité est que oui, certains cultivateurs répètent la technique à différentes occasions et obtiennent de bons résultats, même si, comme nous l’avons déjà conclu, c’est une situation stressante pour la plante et l’idéal est de ne pas pratiquer la revégétalisation trop consécutivement.

 

 

Achatez CBD-OIL ARAE

Achatez C99 CBD Pev Graines

👌 Conclusion

 

Lorsque les plantes de cannabis entrent en phase de floraison sans que les cultivateurs ne prennent de boutures, il est possible de recourir aux différentes techniques de revégétalisation. Cela consiste à ramener la plante en phase de croissance une fois qu’elle a déjà passé la période de floraison.

L’une des techniques les plus courantes est la revégétalisation au moment de la récolte, qui consiste à couper les branches dont les bourgeons doivent être extraits. La plante est placée dans un espace de croissance avec une photopériode de 18h de lumière et 6h d’obscurité et elle recommence son processus de croissance.

Une autre possibilité est de prélever les boutures de plantes à fleurs, bien que cela devrait toujours être fait pendant les premières semaines de cette phase. Les pré-fleurs doivent être coupées pour favoriser leur croissance. Dans les deux cas, des feuilles un peu étranges peuvent sortir au début, mais plus tard, la plante repoussera normalement.

Comme vous l’avez vu, il existe plusieurs techniques de revégétalisation des plantes de cannabis, vous en savez maintenant un peu plus sur cette ancienne technique et vous pouvez la mettre en pratique à tout moment.

 

[Total : 0   Moyenne : 0/5]
Fran Quesada Moya
Fran Quesada Moya
Rédacteur de Pevgrow, activiste et fanatique du cannabis dans tous ses domaines, en particulier la sélection et le développement de nouvelles variétés.
Voir plus de posts

Laisser un commentaire