Pause de Tolérance au cannabis

Temps de lecture 8 minutes

 

Image recréant un consommateur face à un organisme ayant un visage de plante de cannabis
Pause de Tolérance au cannabis

 

Oscar avait remarquĂ© depuis longtemps que fumer du cannabis n’avait plus les mĂȘmes effets sur lui. “Je suis sĂ»r que ces salauds me donnent de l’herbe moulue“, se dit-il en fumant son joint. Ce qu’Oscar ne savait pas, c’est qu’il dĂ©veloppait une tolĂ©rance pour la marijuana.

La tolĂ©rance Ă  la marijuana est une situation qui arrive tĂŽt ou tard Ă  tous les consommateurs de cannabis. C’est pourquoi vous avez de la difficultĂ© Ă  trouver cette euphorie que vous avez ressentie les premiĂšres fois que vous avez essayĂ© le cannabis.

Le corps s’adapte simplement Ă  une dose, vous devez donc augmenter votre consommation de THC jusqu’Ă  ce qu’il vous donne le sentiment d’ĂȘtre tombĂ© amoureux de cette plante.

C’est comme tout dans la vie. Votre cerveau sait qu’il n’est pas normal pour vous de “voler” et prend les mesures nĂ©cessaires pour vous ramener Ă  la normalitĂ©. Bien sĂ»r, il ne sait pas que vous ne le voulez pas et vous finissez par consommer plus de joints pour rester dans cet Ă©tat d’euphorie.

L’explication scientifique de ce phĂ©nomĂšne rĂ©side dans la façon dont notre organisme interagit avec le THC de la plante. Ce cannabinoĂŻde interagit avec les rĂ©cepteurs CB1 dans notre cerveau, mais il arrive un moment oĂč il leur dit d’arrĂȘter de rĂ©agir au THC.

Ensuite, nous devons ajouter plus de THC pour essayer d’Ă©galer nos expĂ©riences passĂ©es. Cela ne nous fait pas de mal au-delĂ  de notre budget, mais cela peut finir par frustrer le moment prĂ©sent.

Examinons maintenant un peu plus en profondeur toute cette affaire.👉

 

 

✹ Qu’est-ce que la tolĂ©rance au cannabis?

 

 

Nous pouvons en dĂ©duire, comme nous l’avons expliquĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent, que la tolĂ©rance au cannabis n’est rien de plus que la capacitĂ© de l’organisme Ă  minimiser, voire Ă  annuler, les effets du cannabis sur lui.

C’est la faute du cerveau qui dĂ©tecte une anomalie dans tant de “joie”, d’anxiĂ©tĂ©, de high et de dĂ©fonce que nous produit la consommation de marijuana.

La premiĂšre fois que nous consommons l’herbe, tous les rĂ©cepteurs avec lesquels le corps interagit sont disponibles, car nous prenons le cerveau par surprise.

Ces rĂ©cepteurs, appelĂ©s CB1, cessent d’ĂȘtre disponibles pour le THC lorsque le cerveau dĂ©tecte que c’est la substance qui modifie notre normalitĂ©.

C’est pourquoi le corps gĂ©nĂšre une tolĂ©rance au cannabis. La substance est la mĂȘme, sauf que le cerveau “cesse de faire attention” et l’ignore presque complĂštement.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a une solution. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il faut arrĂȘter d’ingĂ©rer du THC pendant un temps. Continuez Ă  lire pour comprendre de quoi il s’agit.

 

Avantages d’une pause cannabis (H3)

 

Les amateurs de marijuana ne parlent gĂ©nĂ©ralement pas beaucoup de toxicomanie, car nous considĂ©rons que le cannabis n’est pas plus mauvais que quelques biĂšres.

Mais la vraie preuve que le cannabis nous est un peu plus nĂ©cessaire qu’une biĂšre, c’est quand on essaie d’arrĂȘter d’en consommer, sans succĂšs. Il est vrai que leurs effets ne sont pas aussi dĂ©vastateurs que ceux des drogues les plus puissantes, mais en rĂ©alitĂ© ils nous touchent..

En fait, c’est qu’il est parfois commode de faire une pause de la marijuana.

Le principal avantage, que nous obtiendrons en tant que consommateurs de cannabis, sera que le cerveau réactivera les récepteurs CB1 qui interagissent avec le THC.

Nous ne vous suggĂ©rons pas de laisser le cannabis dÂŽun coup, bien que ce soit une solution alternative, mais vous pouvez le faire de maniĂšre progressive. En fait, ce que nous devrions cesser d’utiliser, c’est du THC pour que le corps sache qu’il n’est pas prĂ©sent.

AprĂšs l’arrĂȘt de l’ingestion de THC, les rĂ©cepteurs CB1 commencent Ă  s’activer dans les 48 heures et sont actifs Ă  100 % en un mois.

Il est possible que cesser de consommer de la marijuana pendant un mois ne fasse pas partie de vos plans, mais si c’est le cas, vous pouvez ĂȘtre sĂ»r que vous vivrez une expĂ©rience trĂšs semblable Ă  la premiĂšre fois que vous l’avez essayĂ© et aimĂ©e.

Ceux qui consomment dĂș cannabis Ă  des fins mĂ©dicinales en font un usage compliquĂ© parce qu’il ne s’agit pas d’un usage rĂ©crĂ©atif ; il est donc prĂ©fĂ©rable de consulter votre mĂ©decin.

Mieux encore, cette sensation ne sera restaurĂ©e qu’avec de petites doses de THC, jusqu’Ă  ce que le corps retrouve sa tolĂ©rance.

 

D’autres avantages d’arrĂȘter de fumer du cannabis sont:

  • AmĂ©lioration de la mĂ©moire Ă  court terme.
  • Moins de risques de problĂšmes pulmonaires.
  • Meilleure perception du temps et de l’espace.
  • Éliminer ou rĂ©duire les sentiments d’anxiĂ©tĂ©, de paranoĂŻa, de peurs injustifiĂ©es, de crises de panique et d’hallucinations.
  • AmĂ©liore l’humeur et diminue les attaques dĂ©pressives.
  • Cela rĂ©duit la probabilitĂ© que vous ayez des Ă©pisodes psychotiques.
  • AmĂ©liore la situation au travail et rĂ©duit l’absentĂ©isme.
  • La volontĂ© est amĂ©liorĂ©e et les responsabilitĂ©s sont assumĂ©es.
  • Moins de risques de bagarres et d’accidents.
  • Plus grand pouvoir de concentration.

 

Résumé des avantages d'une pause marijuana
RĂ©sumĂ© des avantages d’une pause marijuana

 

 

Si vous remarquez l’absence ou la prĂ©sence de l’un de ces points, vous pourriez ĂȘtre intĂ©ressĂ© Ă  le laisser un certain temps.

 

 

Achatez Graines PEV

Achatez Graines PEV

📖 Conseils et activitĂ©s pour se reposer du cannabis

 

 

Vous voudrez peut-ĂȘtre savoir combien de temps il faut pour que la marijuana soit retirĂ©e du corps. Cela dĂ©pend en fait de nombreux facteurs, mais dans l’ensemble, il faut parfois jusqu’Ă  une journĂ©e pour que l’organisme se dĂ©barrasse du cannabis. Si vous ĂȘtes un fumeur rĂ©gulier, cela peut prendre 2 jours.

Mais pour se remettre complĂštement de l’intolĂ©rance au cannabis, les rĂ©cepteurs CB1 auront besoin de beaucoup plus de 48 heures pour s’activer par rapport au THC. Il est possible que cela soit dĂ» au fait que l’excĂšs de cette substance est stockĂ© dans les zones grasses du corps.

Les effets de l’abandon de la marijuana peuvent ĂȘtre compliquĂ©s, surtout si vous en consommez depuis un certain temps, mais vous pouvez laisser le cannabis partiellement ou totalement, il s’agit simplement d’ĂȘtre sĂ»r et de vouloir le faire pour vous-mĂȘme.

La premiĂšre chose Ă  faire est d’Ă©tablir un dĂ©fi personnel que vous devriez noter sur un cahier ou une feuille de papier. Vous devez vous fixer des objectifs de temps avec des Ă©chĂ©ances strictes et suivre le plan Ă  la lettre.

 

Ci-aprĂšs, nous vous donnerons quelques conseils et activitĂ©s pour oublier le cannabis. Si vous cherchez de l’information sur la façon d’arrĂȘter de fumer du cannabis, il est trĂšs probable que cette information puisse aussi vous ĂȘtre utile.

 

  • Commencez un passe-temps : il est trĂšs important de garder votre esprit occupĂ© sur quelque chose et si c’est quelque chose que vous aimez beaucoup mieux. Une situation qui pourrait ĂȘtre stressante pour vous, comme l’abstinence, c’est que vous pourriez l’utiliser pour commencer certains de ces projets personnels.
  • Tuyaux/pipes ou autres objets hors de votre vue : tout ce qui vous rappelle la consommation, vous devez le retirer de votre vue et le garder.
  • Laissez-le petit Ă  petit : une autre clĂ© pour arrĂȘter de consommer du cannabis est de le faire petit Ă  petit. Vous pouvez diminuer les doses, soit la quantitĂ© de weed, soit la frĂ©quence. Si vous fumez de la marijuana avant le coucher et au rĂ©veil, Ă©liminez cette derniĂšre.
  • Commencez un plan d’exercice : avez-vous vu combien de temps dure ll high dÂŽun joint ? C’est un sentiment qui peut durer des heures. Le fait de commencer un programme d’exercices vous aidera Ă  brĂ»ler les rĂ©sidus de THC laissĂ©s dans votre corps et vous donnera un high 100% naturel.
  • MĂ©ditation : garder l’esprit vide et se concentrer sur sa respiration semble facile et ennuyeux, mais ce n’est pas le cas. Si vous prenez le tour de mĂ©ditation, les rĂ©sultats peuvent ĂȘtre Ă©tonnants. Essayez-le, soyez disciplinĂ© et persĂ©vĂ©rant, cela pourrait changer votre vie.
  • Offrez-vous un cadeau : combien dĂ©pensez-vous en marijuana par mois ? qu’avez-vous toujours voulu et pouvez-vous acheter avec cet argent ? Si cela vous fait rĂ©flĂ©chir, saisissez l’occasion et avec l’argent que vous Ă©conomisez en ne fumant pas de joints, offrez-vous un prix bien mĂ©ritĂ©.

Au début, cela peut coûter cher, mais pensez aux avantages que vous en tirerez.

 

Que faire pour stopper la consommation de cannabis

 

-Si vous avez cette idĂ©e en tĂȘte, c’est comprĂ©hensible et, bien que nous sachions que la marijuana n’est pas une drogue mortelle, il est vrai qu’elle peut causer une dĂ©pendance. Nous savons qu’un toxicomane peut toujours ĂȘtre un problĂšme lorsqu’il n’a pas ce qu’il veut tant.

-Le cannabis Ă  des fins mĂ©dicales et rĂ©crĂ©atives est pleinement justifiĂ©. Tout le monde est responsable de ses actes, mais en tant que personnes, nous devons comprendre qu’il y a des limites Ă  respecter et que si un ĂȘtre cher se soucie de nous, c’est parce qu’il nous aime et veut le meilleur.

-Si vous avez un problĂšme grave avec la marijuana, les conseils que nous vous avons dĂ©jĂ  donnĂ©s ne sont peut-ĂȘtre pas suffisants. Ce sont des conseils pour arrĂȘter de fumer du cannabis quand on veut diminuer la tolĂ©rance, bien qu’ils puissent servir Ă  l’arrĂȘter dĂ©finitivement.

-Il existe des mĂ©dicaments pour arrĂȘter la marijuana, mais il est nĂ©cessaire qu’un mĂ©decin approuve leur utilisation.

-Apprendre Ă  laisser le cannabis peut ĂȘtre compliquĂ©. Il est prĂ©fĂ©rable d’obtenir le soutien de votre famille et de vos bons amis. En fait, l’un des meilleurs trucs pour arrĂȘter de fumer de la marijuana est de le faire avec un ami qui veut aussi diminuer sa tolĂ©rance.

 

Conseils et activités pour la pause cannabis, en images
Conseils et activités pour la pause cannabis, en images

 

 

🚀 Le CBD, un bon alliĂ©

 

 

Nous avons vu que le problĂšme de la tolĂ©rance au cannabis nous est prĂ©sentĂ© avec le THC. Le problĂšme de la durĂ©e du high d’un joint est dĂ» Ă  cette substance. Mais il existe un autre cannabinoĂŻde, le CBD, qui peut vous aider Ă  cesser de dĂ©pendre du cannabis pour accĂ©lĂ©rer votre rĂ©tablissement.

Fumer un joint avant de s’endormir, avec une concentration plus Ă©levĂ©e de CBD que de THC, est une bonne alternative pour Ă©viter le high que le THC produit. Pour ce faire, vous devez choisir une variĂ©tĂ© de marijuana qui possĂšde cette caractĂ©ristique.

Quelques variĂ©tĂ©s que nous pouvons vous recommander de fumer avant de dormir sont la Medical Mass et la Solomatic CBD, car elles ont des niveaux Ă©levĂ©s de CBD et peu de THC. Ses propriĂ©tĂ©s anxiolytiques vous relaxeront, tout en consommant moins d’Ă©lĂ©ments addictifs.

 

 

 

 

Achatez Bubble Cum Pev Graines

Achatez Blueberry Auto Pev Graines

🧐 Conclusion

 

 

ArrĂȘter de consommer du cannabis est possible, soit pour se reposer, soit pour toujours. Les effets de l’abandon de la marijuana peuvent ĂȘtre trĂšs bĂ©nĂ©fiques pour votre santĂ© mentale et physique, tout en amĂ©liorant vos relations de travail et en rĂ©duisant votre anxiĂ©tĂ©.

Rappelez-vous que le cannabis peut crĂ©er une dĂ©pendance aussi grande que n’importe quelle drogue et, bien qu’elle soit naturelle et mĂ©dicinale, elle peut devenir un problĂšme au fil du temps.

La culture de cette plante est de plus en plus populaire en raison des récentes légalisations de la consommation de marijuana médicinale dans diverses parties du monde.

Le cannabis aura toujours des dĂ©tracteurs et des partisans, avec des points de vue trĂšs contradictoires, mais trouver un terrain d’entente basĂ© sur la recherche scientifique de ses effets, tant positifs que nĂ©gatifs, est Ă©galement possible si nous sommes disposĂ©s Ă  ouvrir nos esprits.

Le monde mĂ©dical et la communautĂ© scientifique sont en pleine discussion sur les effets de cette plante. Nous pensons que leurs effets nĂ©gatifs ont Ă©tĂ© exagĂ©rĂ©s, mais nous ne nions pas qu’ils existent. D’autre part, il ne fait aucun doute que les effets mĂ©dicinaux de la marijuana sont Ă©galement une rĂ©alitĂ©.

Les gens qui l’utilisent Ă  des fins rĂ©crĂ©atives savent que c’est une drogue douce. Dans cet article, nous avons expliquĂ© que le corps apprend Ă  se dĂ©barrasser de ses effets euphoriques, qui ne sont pas normaux. Cela signifie que, si vous n’abusez pas, cette plante n’est pas plus dangereuse que l’alcool.

Tout ce qui est en excĂšs fait du mal”, dit un proverbe populaire, et le cannabis ne fait pas exception Ă  la rĂšgle. C’est pourquoi, si vous ĂȘtes un consommateur, nous vous invitons Ă  la modĂ©ration et que de temps en temps vous vous accordiez un repos pour mieux profiter de la plante mĂšre.

Nous espĂ©rons que vous avez trouvĂ© utile de comprendre les mĂ©canismes impliquĂ©s et ce qu’il faut faire si vous souhaitez inverser votre tolĂ©rance au cannabis.

Avez-vous déjà essayé de prendre une pause marijuana ou avez-vous déjà essayé de la laisser dans son intégralité, songez-vous à le faire ? Si oui, laissez vos commentaires ci-dessous et partagez votre expérience.

Nous vous serions trĂšs reconnaissants de bien vouloir partager cet article sur vos rĂ©seaux sociaux. 😜 Cela nous aide Ă  grandir et Ă  atteindre plus d’amateurs de cannabis pour continuer Ă  fournir des informations de qualitĂ© et ce, gratuitement! Merci.

 

[Total : 5   Moyenne : 5/5]
Alan MartĂ­nez Benito
Alan MartĂ­nez Benito
CEO de Pev Grow, cultivateur expert avec plus de 20 ans d'expérience.
En lutte constante pour la régulation du cannabis, principalement dans le domaine médical.
Voir plus de posts
7 rĂ©flexions au sujet de “Pause de TolĂ©rance au cannabis”
  1. Hey !
    Beaucoup de travail d’écriture sur pevgrow !!! Incroyable tous les sujets que tu traites sous toutes ces facettes.
    Merci.
    Personnellement je fais du sport rĂ©guliĂšrement, le grand air quand on prend une respiration me motive Ă  ne pas re-fumer avant d’avoir atteint mon objectif.
    Se qui me manque vraiment c’est le goĂ»t crĂ©meux et dĂ©lictueux de notre bonne vieille Ganja (pas de CBD).

    Merci encore pour ce blog, je passe mes journĂ©es dessus 😀

    Jira

    • Merci beaucoup Jira, c’est un plaisir.

  2. je vois que tu écrit sur toute les facette du cannabis j apprécie merci
    serge

  3. Bonjour a tous est a toute? Je suis tombĂ© sur cet article sur Facebook. Et cet article ma permis de voir le cannabis sous un autre angle pour moi. Car cela fait bien +de 10ans facile j’ai 34ans a vrai dire je ne sais plus trop a kel Ăąge j’ai fumĂ© mon premier joint mais sa a Ă©tĂ© tĂŽt !!! En pleine adolescence. Je fume actuellement tout les jour et ceux tout les mois jusqu’Ă  ce que j’en ai plus et que vraiment je n’ai plus les moyens d’en acheter. AprĂ© niveau budjĂ© j’ai appris au fil des annĂ©es a gĂ©rer pour les facture et la nourriture. Du coup genre 10g de rĂ©sine car c’est + souvent rĂ©sine que herbe que je consomme car j’arrive + facilement a trouver de la rĂ©sine plutĂŽt que l’herbe. AprĂšs j’adore la weed aussi mais j’en trouve moins souvent! Et a l’heure oĂč j’Ă©cris ce commentaire cela fait 3jours que j’ai repris une consommation rĂ©guliĂšre genre allez je vais dire 5joint dans une journĂ©e et parfois + selon le contexte de mes journĂ©es tout ça. Enfin. Vous voyez ce que je veux dire j’espĂšre vous me suivez car la quand j’Ă©cris je suis en freestyle lol… Ensuite cet article confirme bien toute les expĂ©riences que j’ai pu avoir avec le cannabis et les thĂšse que je me suis faite sur le cannabis au fil du temps et durant toute c’est annĂ©es de consommation. Car malgrĂ© je fume souvent je suis quelqu’un qui rĂ©flĂ©chi beaucoup. Et du coup tout ce que j’ai lu lĂ  sur cette article j’approuve. J’ai eu fait toute les expĂ©riences possible en matiĂšre de consommation de cannabis. En mĂȘme temp allĂ© en + de 15 ans de fume je vais dire maintenant je dois ĂȘtre proche des 20ans de consommation Ă  vrai dire. J’ai eu le temp de passer par toute les Ă©tapes. AprĂšs pourquoi je continue a consommer comme je le fait actuellement Ă  vrai dire je ne serai dire pourquoi je continue en vrai. C’est juste que j’aime me sentir dĂ©tendu et c’est mon petit plaisir de fumĂ©. Car comme je disais + haut dans mon commentaire je fume 5joint max dans une journĂ©e normal sans faire la fĂȘte. Parcontre quand je fais la fĂȘte lĂ  je compte plus le nombre de joint. Puis j’ai eu fait quelques expĂ©riences avec le CBD aussi. VoilĂ  bon pour ma part j’ai dit tout ce que je pensais sur ma consommation de cannabis. Du coup on est lĂ  nuit il ai tard il ai temp que j’aille me posĂ© bien-sure la jvĂ© en fumĂ© un petit avant de dormir vu que j’en ai un peu. Parcontre comme je l’ai dit quand j’en ai plus hĂ© bien en vĂ©ritĂ© il y a des pĂ©riodes du coup ou je fume pas car 10g ne me suffit pas pour 1mois. Mais voilĂ  j’essaie de gĂ©rer. MĂȘme si des fois c’est dure d’attente le dĂ©but du mois prochain pour reconsommĂ©. VoilĂ  sur tout ça il ai temp pour moi de vous laisser ami lecteur et je vais aller me coucher tout en fufu et quand j’orai fini mon joint je fermerai les yeux de hop dans les bras de MorphĂ©e !!!….

  4. Bonjour
    Avant de tomber par hasard sur cet article, j’avais deja effectuĂ© des pĂ©riodes de pauses allant de 2 semaines Ă  un mois. Je peux confirmer sur l’honneur (ca existe encore oui) que ce qui est Ă©crit sur cette page est vrai.
    En stoppant 2 semaines je retrouve des effets tres tranchants on va dire, en tout cas largement plus notables qu’en ayant une consommation habituelle. En stoppant un mois… Mes amis… La dĂ©fonce totale avec 2 taffes
    C’est clair que lĂ  le oinj tourne 😁
    Javais aussi constatĂ© des pĂ©riodes de paresse excessive, parfois j’Ă©tais dĂ©motivĂ©. Rarement mais ca arrivait quand mĂȘme, le sentiment d’ĂȘtre mĂ©diocre, vide, nul, inutile. Mais ma chance c’Ă©tait quand meme que je suis quelqu’un de calme tout en ayant un fort caractĂšre. Ça me permettait de me remotiver ou meme de dĂ©samorcer des situations foireuses (que je sois en cause ou pas)
    Mais ca ne doit pas etre evident pour les gens accros ou les gens qui noient leur anxiĂ©tĂ© dans la beuh. En m’imposant le challenge d’arrĂȘter de fumer ne serait-ce que quelques jours, je sais que je suis gagnant donc meme quand je replonge 😁 je sais que je pourrai freiner ou stopper.
    Et puis ça m’a appris Ă  ne plus dĂ©pendre des choses.
    Ah et aussi ça m’a aussi permis d’entamer une grosse remise en question. Je me suis mis Ă  cultiver plus responsable. À notre Ă©poque et vu l’Ă©tat de la planĂšte, ca me faisait mal au coeur de voir les HPS 600w, ventilos et tout le reste tourner Ă  plein rĂ©gime. Je suis passĂ© en outdoor et je profite des pĂ©riodes que la nature nous noffre encore gĂ©nĂ©reusement et en prime ca me fait des periodes de pauses. Tout bĂ©nef. Jai mon super high Ă  la reprise et plus de periodes d’anxiĂ©tĂ©.
    Alors Ă  ceux qui liront, ça peut etre chaud au dĂ©but mais franchement ça le fait. Pour ceux qui veulent totalement arreter, faites du sport et mangez les trucs que vous kiffez, ca vous occupera. Baisez aussi, trouvez quelqu’un pour le faire si vous etes seuls. Cest pas compliquĂ©, quand vous stopperez, vous rayonnerez plus, et avec le sport, vous pourrez modeler votre corps si ça vous chante et on vous remarquera, plus de rencontres. Vousnserez aussi plus Ă  meme de detecter les trou duc 😁
    Pour les autres, ne serait-ce que pour le high de votre jeunesse retrouvé, à vous de voir.
    VoilĂ  j’ai fais un roman mais j’espĂšre que ça servira Ă  qui voudra le lire
    Jah love

    • Merci beaucoup d’avoir racontĂ© votre propre expĂ©rience.
      Salutations mon ami.

    • Merci j’ai bien aimĂ© ton texte👍👍

Laisser un commentaire